QUI PAYE QUOI POUR L’ECOLE ?

Notre école fonctionne en RPI (Rassemblement Pédagogique Intercommunal) depuis 1991. A l’époque, ce regroupement avait été réalisé pour limiter les coûts (déjà !) et diminuer l’isolement des enseignants (désir des Inspections Académiques). Ainsi, St Pierre d’Amilly conservait une classe dans sa commune, classe qui perdait son statut de « multiniveaux » (c’est-à-dire tous les enfants de la commune quel que soit leur âge dans la même classe) mais qui permettait l’accueil d’enfants d’une commune voisine. St Pierre d’Amilly s’est donc associée à la commune de St Saturnin du Bois. Les coûts de l’école ont toujours été partagés, notre commune payant pour ses enfants ; les frais ne correspondaient pas toujours à la consommation et au coût exact de l’école. Lors du mandat précédent, j’avais déjà largement participé à l’établissement d’un nouveau mode de calcul et une nouvelle convention avait été mise en place, permettant de réaliser un calcul des frais au plus juste. Ainsi, TOUS les frais sont pris en compte (du coût des agents intervenant pour la classe, aux fournitures scolaires, en passant par l’entretien des bâtiments, les factures d’énergie : eau, électricité, téléphonie, les maintenances diverses : chauffage, service incendie, informatique, photocopieur, envois courrier mais aussi le transport, la restauration scolaire…) par les 2 communes. Puis un calcul des frais par enfant est réalisé pour chaque site. Ce résultat est ensuite multiplié par le nombre d’enfants de chaque commune fréquentant le RPI ce qui donne la participation de St Pierre d’Amilly ET celle de St Saturnin du Bois. St Pierre d’Amilly paye ainsi pour chacun de ses enfants fréquentant le RPI, à hauteur identique de la participation de St Saturnin du Bois pour ses propres enfants. De nouvelles réflexions sont en cours pour encore améliorer la finesse des calculs (notamment au niveau transport scolaire – prise en considération des TAP -projet cantine) et seul un travail participatif des 2 communes permettra de mener à bien les projets relatifs au RPI. Sachez que j’y veille avec beaucoup d’attention. Fanny BASTEL

Print Friendly, PDF & Email